Tamatave

Située à 370 Km d’Antananarivo, sur la RN2, Tamatave est le plus grand port de Madagascar et la seconde ville du pays. Elle connaît une forte influence des pays asiatiques. La pluie y est reine à cause de la concentration en forêt. Mais cela n’empêche un séjour bien rempli grâce aux nombreux sites qui font la richesse touristique de la ville.

La visite du Musée du Port s’avère indispensable pour ceux qui désirent connaître l’histoire de Tamatave. Ce musée a été inauguré en Septembre 2006 et abritent des photos et récits datant du début du XXème siècle. Quatre salles sont à visiter, allant de l’histoire de la construction du port à celle des personnalités illustres qui ont marqué l’histoire locale. Plusieurs objets du XVIIIè et XIXè siècles y sont exposés. Parallèlement à cela, le musée de l’Université expose une sélection d’artisanat régional et de nombreuses photographies de la ville au tout début du siècle.

Le climat chaud et humide favorise la récolte des produits tropicaux qui font la réputation de la côte est de Madagascar. Au cœur de Tamatave, les marchés du Bazar Be et du Bazar Kely permettent de se procurer ces produits : vanille, cannelle, poivre et girofle. On peut également acheter des produits artisanaux en souvenir.

Les balades dans les lieux sacrés sont intéressantes. Mais pour mieux connaître leur histoire et leur importance, il est préférable de se faire guider. Saivaza, une mare fady ou sacrée, est un lieu où les villageois viennent faire des vœux. Elle est réputée pour abriter les ancêtres réincarnés en anguilles. La Place de la Colonne est également un lieu historique qui caractérise la ville. Il est dit qu’une prophétesse y fut enterrée et ce site est devenu un lieu de culte de la population locale pour demander bonheur, amour, chance, etc.

La côte Est de Madagascar étant réputée pour être une grande réserve forestière, un détour au parc botanique et zoologique Ivoloina est indispensable. Ce parc, situé à 11 Km au nord de Tamatave est un grand jardin botanique où les variétés végétales de la flore de la forêt de l’Est sont bien représentées. 13 espèces de lémuriens sont aussi visibles dans le parc et ils savent se montrer très sociables envers les visiteurs. Vous pourrez y observer l’Aye Aye, lémurien nocturne très difficile à rencontrer dans la nature.

Tamatave est une ville gorgée de sites historiques qui méritent le détour. A 7 Km au sud de Tamatave, vous pourrez découvrir l’ancien repaire des pirates au XVIIe siècle. Il s’agit de l’Ivondro, également ancien port fluvial. Les chutes d’eau de ce site ne manqueront pas de vous impressionner. Farafaty, un autre site à quelques kilomètres de Tamatave offre un paysage fascinant. C’est à cet endroit que se dressait le plus grand fort Merina de la région. Aujourd’hui il n’en reste que des vestiges mais la colline entourée de marais en fait un site agréable incitant au calme et à la sérénité.

De petites îles sont présentes au large de Tamatave et il est possible d’y faire un tour pour de nouvelles découvertes. L’île aux Prunes est une belle île recouverte de forêt dense. Il faut compter environ une heure trente au départ de Tamatave pour accéder à cette île. Les fonds marins y sont superbes, un véritable aquarium où une plongée s’impose pour approcher de près la merveilleuse faune aquatique. La ceinture de récifs coralliens permet une exploration des fonds marins en toute sécurité.

L’île Nosy Ilaintsambo est un lieu sacré pour les descendants des Zanamalata, métis nés de l’union des pirates et des princesses malgaches. Vous y découvrirez l’un de leurs plus importants cimetières, datant du XVIIème siècle, ainsi qu’ une énorme marmite en fonte d’environ un mètre de diamètre. Celle-ci servait à préparer les repas royaux lors des fêtes des Zanamalata. Elle représente un objet de culte aujourd’hui, où viennent se recueillir de nombreux villageois.

Un détour dans un coin de paradis connu sous le nom charmeur de Nid de rêve, qui signifie en malgache « Akanin’ny nofy » est vivement conseillé. Il s’agit d’un havre de paix situé à environ une heure trente de route de Tamatave. Ce site est implanté sur une cinquantaine d’hectares, en lisière du lac d’Ampitabe. De nombreux guides sont présents sur place pour vous faire découvrir cette réserve très riche en faune et en flore de Madagascar. Vous pourrez y admirer un véritable abri naturel avec ses extraordinaires espèces végétales composées d’orchidées, l’arbre de voyageur ou Ravinala, des plantes carnivores, en particulier le népenthès, etc. De plus, bon nombre d’espèces de lémuriens vivent en liberté dans cette réserve. Il est facile d’y apercevoir l’Indri Indri, le plus grand lémurien de la planète. La réserve inclut aussi une réserve privée, localisée sur une presqu’île d’une trentaine d’hectares sur le lac d’Ampitabe. Cette réserve appelée « Palmarium » doit son nom au fait qu’elle est composée de près de 100 000 palmiers endémiques. La visite du Palmarium permet également d’approcher quelques lémuriens qui y vivent.

La ville de Tamatave offre de nombreuses attractions grâce à l’histoire même que renferme la ville. Celle-ci continue à vivre à travers les sites historiques éparpillés un peu partout dans la ville et aux alentours. Les passionnés de faune et de flore malgache trouveront également leur compte car la richesse en biodiversité malgache est bien représentée dans cette partie orientale de l’île. L’office Régional du Tourisme de Tamatave a mis un site en ligne pour plus d’informations sur la ville: www.tamatave-tourisme.com

Dix excursions à ne pas manquer à Tamatave

Le grand port de l’Est est un pôle touristique en plein essor. Nous avons établi une liste de dix excursions à l’intention des voyageurs qui prévoient de s’y rendre.

1 – La station balnéaire de Foulpointe, au nord de Tamatave, réputée pour son lagon et ses fruits de mer.

2 – Le parc zoologique d’Ivoloina, situé à 11 kilomètres au nord de Tamatave. Le parc vaut le déplacement pour les espèces endémiques, dont 13 espèces de lémuriens et des espèces végétales de la flore de la grande forêt de l’Est.

3 – L’ancien repaire des pirates datant du XVIIe siècle, à 7 kilomètres au sud de Tamatave.

4 – L’ancien port fluvial de l’Ivondro, avec ses chutes d’eau impressionnantes.

5 – Le site de Farafaty, réputé pour ses paysages grandioses. Il s’agit de l’emplacement de l’ancienne garnison Merina du temps de la royauté.

6 – Le canal des Pangalanes, une succession de lagunes, lacs, rivières et cours d’eau reliés par des canaux artificiels. Au départ de Tamatave, une excursion d’une journée ou plus serait nécessaire afin de pour profiter de la beauté du site.

7 – L’île aux Prunes, réputée pour sa belle forêt dense. Située à environ une heure trente au départ de Tamatave, l’île abrite également de superbes fonds marins propices à la plongée.

8 – L’île Nosy Ilaintsambo, lieu sacré pour les Zanamalata, nés de l’union des princesses malgaches et des pirates. À ne pas manquer, le cimetière ainsi que la marmite géante en fonte qui servait à préparer les repas royaux.

9 – Le lac Rasoabe, dont la visite nécessite une journée au départ de Tamatave. À ne pas manquer, les légendes autour du lac. Possibilité de planche à voile et de bateau. Sur place, de nombreux professionnels proposent leurs services.

10 – La réserve expérimentale de Vohibola, qui couvre plus de 2200 hectares. Au programme, la visite d’un écomusée où sont regroupées les espèces endémiques du canal des Pangalanes. Circuits de randonnée au départ du village d’Andranokoditra.

Fermer le menu
consequat. dapibus luctus ut elementum Donec lectus amet, id id