Diego-Suarez

Une ville aux multiples facettes culturelles

A Diego règne une atmosphère particulière et très agréable où s’étendent des plages magnifiques à perte de vue et où des sites naturels de toute beauté attirent les visiteurs. La baie de Diégo, d’un pourtour de 156 Km a fait la popularité de cette destination. Il s’agit d’une des plus belles au monde et aussi l’une des plus grandes après celle de Rio. La baie de Diégo servait, jadis, de repaire de pirates qui avaient pris le contrôle de cette partie de l’île. Le nom de la ville résulte de la combinaison des noms de deux navigateurs européens qui y firent escale vers le XVIe siècle. Le premier fut Diego Diaz, un navigateur portugais, suivi de l’amiral Suarez quelques années après. Diégo est une ville très riche en histoire et dont le contrôle succédait aux pirates, aux commerçants et aux négriers au fil des siècles précédant la période coloniale. La ville est plutôt « multicolore » car plusieurs cultures s’y côtoient et elle possède la population la plus cosmopolite de l’île.

La beauté des plages et des baies de Diego-Suarez

Tout autour de Diégo s’étendent de très belles plages de sable fin face à une mer limpide. La plus facile d’accès, la plage de Ramena, se trouve à environ 20 Km à l’Est de la ville. Sur cette plage, protégée par un récif corallien, il est possible de pratiquer tous les sports nautiques. Parallèlement à cela, la mer d’Emeraude constitue un must de la région. Elle offre un panorama fascinant et avec la transparence et la couleur turquoise de la mer.on se croirait en Polynésie.Les trois baies, à savoir la baie des Dunes, celle des Pigeons et la baie de Sakalava constituent des paysages sauvages magnifiques. Les parcourir en quad ou en VTT s’avère très divertissant. La baie de Sakalava est la plus vaste des trois et l’on peut y pratiquer des sports nautiques. Entre la baie de Sakalava et celle des Pigeons, on plonge dans une forêt de Pachypodiums et d’essences xérophiles. La baie des Pigeons doit son nom aux innombrables pigeons et cailles vivant dans la forêt dense qui recouvrait autrefois les alentours. La baie des Dunes s’étend sur un paysage superbe, endroit idéal pour se relaxer et oublier le stress.

Des sites touristiques d’intérêt

La région renferme d’innombrables aspects et paysages à découvrir notamment le Windsor Castle, un rocher s’élevant à 391 m qui servait, jadis, de poste d’observation occupée par des militaires de la région. Ce site offre un paysage d’une grande beauté et la piste aboutit à la baie du Courrier où se trouve une belle plage, un lieu de détente idéal. Cette baie se trouve à la rencontre de deux petits villages de pêcheurs: Ampasindava et Ilomotro. Outre le fait que la région abrite le massif de Tsaratanana haut de 2874 m, un des plus élevés de l’île, la « Montagne des Français » est aussi un site naturel intéressant à visiter. Celui-ci culmine à 426 m d’altitude et offre un parcours d’escalade magnifique d’une heure à peu près, durant lequel on peut admirer baobabs, aloès, différents oiseaux et lézards. Au sommet, le panorama s’ouvre sur la baie d’Antsiranana. La Montagne des Français se trouve à 10 minutes de Diego en taxi et la saison la plus favorable pour s’y rendre s’étend de juin à novembre. La visite du parc national de la montagne d’Ambre est à programmer si vous séjournez à Diego. Le parc, constitué en majorité d’une forêt dense humide, se situe à 35 Km au sud-ouest

10 excursions à ne pas manquer pendant votre séjour à Diégo Suarez

Bercée par les alizés soufflant au nord de Madagascar, la ville de Diégo Suarez figure parmi les fleurons du tourisme malgache. Nous avons établi une liste de 10 excursions pour les visiteurs qui s’y rendent.

La Mer d’Émeraude
La couleur de l’eau où sont posés des charmants îlots rappelle celle qu’on rencontre dans les Caraïbes. Terrain de jeu des pirogues, le lagon se prête aussi à la plongée.

La Réserve de l’Ankarana
Rivalisant de splendeur avec les tsingy du Bemaraha, ceux de la Réserve de l’Ankarana renferment une partie de l’histoire du peuple Sakalava que les guides raconteront au cours de la visite. La « forêt de pierre » est d’une majesté qui vaut le déplacement.

La Montagne d’Ambre 
Il s’agit d’une forêt primaire non loin de la ville. Abritant des arbres centenaires, des lémuriens, des cascades, ce sanctuaire de la nature est accessible en taxi depuis le centre-ville.

La Baie de Rigny et l’île aux Baobabs 
Accessible depuis Ambolokely, l’île compte un hôtel dont le restaurant est ouvert aux non-résidents. Il faut compter une heure pour le trajet.

Nosy Hara 
Spot d’escalade reconnu, les îles Hara renferment des lieux sacrés. Elles sont en cours de classement.

Ampasindava 
Situé au sud de la Baie du Courrier, le village se distingue par son côté sauvage. Des opérateurs touristiques y proposent des sports nautiques.

La plage de Ramena
Elle reste la préférée des natifs de la région. De multiples possibilités de se loger et de se restaurer sont disponibles sur place.

La Montagne des Français 
Réputé pour ses nombreuses grottes et ses lémuriens, l’endroit est tout simplement spectaculaire. Les possibilités d’escalade sont des raisons supplémentaires d’y aller.

Le Windsor Castle 
On y passe en se rendant à la Baie du Courrier. Au sommet de ses 391 mètres se trouvent les ruines d’un fort édifié par les Anglais.

Le Lac sacré d’Antanavo 
Peuplé par des crocodiles sacrés, le lac est accessible en négociant avec les autorités du village. Les samedis matins se tient une cérémonie au cours de laquelle on nourrit les reptiles.

Les « Trois Baies », un havre de paix à Diégo Suarez

Dans l’océan Indien, les Trois Baies se succèdent pour vous offrir d’exquis moments de baignades en famille. À une vingtaine de kilomètres de Diego Suarez, votre excursion sera ponctuée d’activités nautiques de tous bords.


*La baie des Sakalava, paradis des véliplanchistes

Frappée par les moyennes vagues de l’océan Indien, la baie des Sakalava autorise la pratique de la planche à voile à volonté. Terrain de prédilection des étrangers amateurs de ce sport nautique, cette étape est accessible en saison sèche. Au fond de la péninsule s’étend une immense plage sauvage où apprécier les moments de solitude après une bonne dose d’adrénaline. Les amateurs de kitesurf sont également invités à s’y aventurer au départ d’un hôtel à Diégo Suarez.

*La baie des Dunes, curiosité naturelle à part entière

Inviolée, la baie des Dunes est également un site régulièrement venté. Une myriade de spots pour la planche à voile y attend les adeptes. Mais un autre événement annuel attire l’attention des amoureux de la nature de passage au nord de l’île de Madagascar. Les tortues marines viennent pondre leurs œufs dans la baie des Dunes au mois de juillet. Elles investissent les recoins cachés au pied d’ergots de rochers. À cette période, les visites sont règlementées pour éviter de perturber la ponte.

*La baie des Pigeons, site de relaxation par excellence

Jadis couverte par une dense forêt tropicale, la baie des Pigeons hébergeait une immense colonie d’oiseaux endémiques. Aujourd’hui, le site est connu des grands voyageurs pour son environnement très reposant. Ces lieux emplis de sérénité sont accessibles via la baie des Sakalava. Une entrée (payante) au niveau du cap miné permet également de rejoindre ce havre de tranquillité.


Itinéraire d’accès aux Trois Baies de Diégo Suarez.

Au départ d’un hôtel Diego Suarez, il faut rejoindre le village de Ramena et suivre la route du littoral. Une bifurcation mène ensuite vers les Trois Baies. Il est également possible de longer la côte pour apprécier le paysage environnant avant de rejoindre le site. Des véhicules sont par ailleurs affrétés par un hôtel Diégo Suarez, avec en prime le service d’un guide local certifié.

Fermer le menu
Curabitur nec id sit vel, elementum
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR