fbpx

Ranohira

Ranohira est située à 683 Km d’Antananarivo et à 243 Km de Tuléar, sur la RN7.Le parc d’Isalo, l’un des plus beaux de la Grande Ile fait toute la spécificité de cette ville.

Le parc d’Isalo est le principal centre d’intérêt touristique de la région. Quelques jours sont nécessaires pour pouvoir admirer en totalité le parc d’Isalo qui s’étend sur près de 81540 ha. Le site est idéal pour les aventuriers qui désirent effectuer du trekking. Le parc est un authentique jardin botanique évoluant dans un décor de western. En effet, il est renommé pour ses canyons impressionnants taillés par l’érosion et pouvant atteindre 1240m d’altitude. Cependant, certains lieux du site sont sacrés et il faut les respecter. Les Bara et les Sakalava y résidaient autrefois et quelques sépultures sont encore abritées par les roches.

Malgré le paysage western du parc avec ses rochers ses canyons, Isalo est riche en flore et en faune dont la majorité est endémiques. On y compte 77 espèces d’oiseaux dont 70% sont endémiques, 15 espèces d’amphibiens et 33 espèces de reptiles. La visite du parc vous permettra d’admirer le Pseudi Cossyphus Bensoni, dit Merle de Benson, une espèce d’oiseau endémique qui se rencontre uniquement à Isalo. Le parc est aussi une réserve aux lémuriens: makis, sifaka, lémuriens bruns, etc, y vivent. La flore comprend aloès, épineux, palmiers et de nombreuses espèces de plantes médicinales. Les Pachypodiums rosulatum encore appelés « pieds d’éléphants » et les aloès isaloensis, espèces endémiques, ne manqueront pas de vous séduire.

De nombreux circuits sont proposés pour admirer chaque site du parc. Les plus sportifs ne devraient pas manquer le Canyon des Singes et des Rats. Ce large canyon abrite une magnifique cascade d’eau turquoise. Le site offre une vue panoramique sur la forêt tropicale, les falaises et les rizières. Les forêts de bambous et de palmiers y sont luxuriantes. Ce site privilégie l’observation des lémuriens du parc, en particulier les sifakas, des lémuriens à queue annelée.

L’une des plus belles excursions à l’Isalo est l’exploration de la grotte des Portugais ou grotte de Teniky. Le site s’ouvre sur un paysage splendide, unique dans la région. Il s’agit d’une grotte aménagée par des marins portugais au cours du XVIème siècle. Le parcours y est plutôt sportif mais permet d’admirer de beaux paysages, des sites archéologiques, des forêts abritant toute sorte d’espèces d’oiseaux, de lémuriens et de plantes endémiques.

Le canyon Namaza est un site difficile d’accès mais vos efforts seront récompensés par une superbe vue panoramique sur la forêt, la mystérieuse cascade Nymphes et la « piscine noire ». Le canyon abrite quelques lémuriens, oiseaux, lézards, papillons, etc. A proximité se trouve une piscine naturelle. Une baignade dans ce cadre naturel est très agréable. Le calme et la sérénité règne dans ce site. Admirer le coucher de soleil à la Fenêtre de l’Isalo est une étape à ne pas manquer pour finir la journée en beauté. En effet, le massif d’Isalo, taillé naturellement en forme de fenêtre, s’ouvre sur un décor fabuleux. Un paysage de vallées désertes s’étend à l’horizon.

Un détour dans la ville de Ranohira est parfait pour ceux qui aiment les découvertes et les parcours assez sportifs. Le parc national d’Isalo rassemble en un lieu différents décors: paysages désertiques dignes des westerns, paysages de savane, fôrets tropicales sèches et humides.

Conseils pour se rendre au Parc national de l’Isalo

Étendu sur plus de cent kilomètres dans le sens nord-sud, le parc national de l’Isalo est un des fleurons du tourisme malgache. Pour ceux qui prévoient de s’y rendre, nos avons établis une liste de conseils pratiques.

Couvrant une superficie de 81 540 hectares, le parc est situé dans la commune de Ranohira. À 80 kilomètres d’Ihosy et à 279 kilomètres à Fianarantsoa, il s’agit d’une étape à ne pas manquer sur la route nationale 7.
La longueur de la route depuis la capitale qui se trouve à 683 kilomètres du parc mérite une bonne nuit de repos. Aux environs de Ranohira, la bourgade la plus proche du parc, des hôtels proposent des offres diverses.
La meilleure option serait un établissement disposant d’une vue sur le massif afin de profiter du paysage.
Certains établissements disposent d’une galerie d’art malgache. Il faut une bonne journée pour visiter le parc à travers le parcours de votre choix.
En haute saison, la file d’attente est longue au bureau du parc à Ranohira, il conviendrait donc de prendre les dispositions nécessaires. Avec le climat plutôt chaud, il est conseillé d’avoir une bouteille d’eau minérale à portée de main. À Madagascar, l’accès aux parcs et réserves nationaux doit se faire obligatoirement en compagnie d’un guide local. Inutile de se précipiter sur le premier venu, le choix d’un bon guide est essentiel pour découvrir le parc. Pour cela, il suffit d’engager la conversation et poser des questions générales sur la région, par exemple. Un bon guide vous informera sur la conduite à tenir à proximité d’un site sacré. Absolument à mettre dans vos bagages, votre maillot de bain pour les baignades dans les piscines naturelles du parc. À prévoir également, des chaussures de marche, un produit pour se protéger des insectes et une crème solaire. Un imperméable est indispensable si le séjour est programmé entre novembre et avril, la saison de pluie. Pour ceux qui souhaitent camper, à cause de la fraîcheur des nuits dans le parc, des vêtements chauds sont également utiles.

Fermer le menu
amet, pulvinar sit leo adipiscing id
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR