Betanty

Si on sait que Madagascar est une île immense, on ne s’étonnera donc pas de découvrir des destinations que bien peu de guides mentionnent. Pourtant, Betanty est l’une de ces destinations malgaches que l’on mentionne souvent, mais qui en fin de compte n’est connu que par un nombre restreint de chanceux. Betanty est un petit village situé à l’extrémité sud de Madagascar, à quelques dizaines de kilomètres du Cap Sainte Marie, la pointe la plus australe de la Grande Ile.

Appréciez la richesse d’une mer préservée

Il fut un temps où le village de Betanty fut considéré comme le point le plus au sud de Madagascar, en se basant sur des calculs effectués par des navigateurs portugais, mais l’assertion s’avéra fausse puisque c’est le Cap Sainte-Marie, appelé en malgache Tanjona Vohimena, qui détient ce titre. Cette erreur a valu à Betanty le surnom de Faux Cap. Betanty est un charmant village de pêcheurs situé à 30 km au sud de la ville de Tsihombe. La piste est praticable en toute saison et est bordée de baobabs imposants. Les nombreux tombeaux Antandroy offrent au paysage un cachet unique et tellement surnaturel. Le village est ouvert sur un grand lagon de plusieurs kilomètres, dont la plage de sable fin préservé du tourisme de masse invite à la détente et au farniente. A Betanty, point d’hôtels immenses ou de bords de mer bétonnés. Tout y est naturel et la main de l’homme moderne n’a pas encore souillé l’environnement. En plus de pouvoir apprécier le mode de vie traditionnel de ces pêcheurs émérites, il est possible de louer une barque traditionnelle et de partir au large. Au cours de l’hiver austral (de mai à août), il n’est pas rare de rencontrer les baleines. Le spectacle est à son comble lorsque ces imposants mammifères rejettent un jet puissant par leur évent.

Cap sur le Tanjona Vohimena

A partir du village de Betanty, il est possible d’aller explorer le Cap Sainte-Marie (Vohimena), le bout de cette île enchanteresse. Le site abrite une réserve spéciale qui est notamment connue pour ses centaines de tortues de mer. Peu pratique en saison de pluie (même si elle est rare), la piste qui va de Betanty au Cap Sainte-Marie nécessite la location d’un véhicule tout-terrain. A moins d’être un conducteur d’expérience en terrain difficile, faites  appel à un chauffeur-guide. Pour les plus sportifs, il est possible de rallier le Cap Sainte-Marie en randonnée. Prévoyez six heures de marche si vous avez une bonne cadence. Au sein de la réserve spéciale, il est également possible d’observer quelques espèces de lémuriens, mais il faudra avoir de la patiente et surtout prendre soin de ne pas les déranger. Il faut savoir que l’écotourisme ne trouve tout son sens que dans la préservation de la nature, et la première chose à faire est d’interférer le moins possible dans la vie et le microcosme des habitants. De retour à Betanty, profitez de l’un des deux hôtels du village pour vous ressourcer et profiter des charmants bungalows. La gastronomie locale est bien entendu tournée vers la mer. N’hésitez pas à commander un plat de langouste.

Fermer le menu
venenatis, felis Sed et, suscipit risus massa

Vous partez déja ?

J’espère que vous avez trouvé ce que vous cherchez ?

  • Si oui, super !
  • Si non, j’en suis désolé …

Dans les deux cas, je vous serai très reconnaissant de me faire un retour d’expérience, ceci m’aiderai beaucoup à améliorer ce site