fbpx

Maroantsetra

Maroantsetra est l’un des plus beaux endroits de la grande île. Située sur la côte de la Vanille, au Nord-Est, la ville regorge de possibilités touristiques prodigieuses et uniques. Belles plages, paysages contrastés, nature et biodiversité originales, … Tout pour un séjour inédit!

La ville de Maroantsetra tire son nom d’une ruse du roi Radama Ier. Ce dernier a ordonné à son armée de planter un nombre considérable de sagaies à l’entrée de la contrée pour dissuader ses adversaires d’attaquer le village. Maroantsetra ou « beaucoup de sagaies » est de nos jours une ville hors du commun, située à 100 Km au Nord de Mananara. C’est aussi le bout de la piste venant de Tamatave.

Maroantsetra est la ville la plus arrosée de Madagascar mais cela n’empêche pas un séjour merveilleux. Cette agglomération entourée de verdure, face à la baie d’Antongil, est de toute beauté. En ville, on prendra le temps d’admirer le chantier de construction navale artisanal ainsi que les ateliers de préparation et de tressage de la vanille. Celle-ci est d’ailleurs présente un peu partout dans la ville et aux alentours. Des excursions à la chute de Vodiarana, au lac de Mahevarano en encore dans les villages de vannières comme Marogisa et Ambodivoafaho seront des plus agréables.

L’impression du «bout du monde » que procure la ville incite à une évasion totale. Elle est le point de départ de nombreuses croisières idylliques. Elle permet en effet de partir vers Nosy Mangabe, Antalaviana, Itampolo, Ambanizana et même le cap Masoala, tous des sites d’une beauté rare. Une escale au site de Navana est aussi à programmer pour une journée détente. Ce golfe au décor sauvage et tropical est bordé par une splendide plage de granite. Une petite visite dans les plantations de café, de vanille et de girofle du village avoisinant ne sera pas de trop.

Située à 5 Km de la ville, Nosy Mangabe ou « l’île très bleue » était le repaire de nombreux hollandais durant le XVIIe siècle. Des gravures sur les rochers le long de la plage des Hollandais rappellent encore cette époque. Le site abrite aujourd’hui une réserve spéciale de plus de 500 ha. La forêt secondaire y est reine avec une présence notable de manguiers et de ravenalas. Le fameux Aye-Aye est la star de la réserve, aux côtés de quatre autres espèces de lémuriens. Les autres locataires du site sont les Uroplatus Fimbriatus avec leur incroyable camouflage, les caméléons « Brookesia », les grenouilles « Mantella » et quelques espèces de serpents. Bref, une super découverte de la faune malgache.

Le Parc National Masoala

Le parc Masoala mérite une attention très particulière. Il s’agit en effet du plus grand parc national de Madagascar. Masoala ou « oeil de la forêt » est un patrimoine inestimable qui réserve de nombreuses surprises. La forte concentration en espèces animales et végétales endémiques fait de ce lieu une véritable caverne aux trésors très apprécié des spécialistes et chercheurs des quatre coins du monde.

Etendu sur 230 000 ha et situé sur la baie d’Antongil, il mérite que l’on y consacre beaucoup de temps. En matière de flore, une expédition à travers le parc vous emmènera à la découverte d’une forêt tropicale luxuriante sur fond marécageux et d’une forêt de mangroves spectaculaires. Des bois précieux comme le palissandre, le bois d’ébène et le bois de rose sont visibles dans certains coin du parc. Il abrite aussi une cinquantaine d’espèces de palmiers endémiques ornés d’orchidées d’une beauté exceptionnelle.

La faune n’est pas en reste; elle y est même attachante. Oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles cohabitent dans un beau décor verdoyant. Le lémurien Vari roux reconnaissable par sa fourrure éclatante, l’Aye-Aye, l’Uroplate, les caméléons Brookesia et Furcifer, le hibou rouge, ou encore la mangouste Salanoia Concolor figurent parmi les espèces « phares » du parc. On peut même y observer l’aigle serpentaire malgache, l’une des espèces les plus rares au monde.

En plus de l’environnement terrestre, le parc présente également des biotopes marins fascinants. Le site comporte trois parcs marins abritant une multitude d’espèces marines qu’il faut absolument découvrir. On y répertorie plus de 300 espèces de poissons en plus d’une flore aquatique attrayante. Une plongée dans ces parcs marins est une expérience sans précédent; le décor y est fantastique. Il est aussi à rappeler que la baie d’Antongil est l’un des plus importants sites de reproduction des baleines à bosse. De juillet à septembre, ces baleines y constituent une véritable attraction.

On peut dire que la ville de Maroantsetra renferme de nombreux sites uniques et intéressants à explorer. Cette destination est à privilégier pour une découverte en toute tranquillité. La nature y est exceptionnelle, tout comme l’ambiance qui règne dans la ville et l’accueil des habitants. Malgré une pluviométrie au-dessus de la moyenne, tout y est pour un séjour de rêve!

Fermer le menu
felis Aliquam odio Nullam felis fringilla elit. Phasellus sed mi, risus
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR