Parc national de Ranomafana

Découvrir cette activité en vidéo

En savoir plus sur cette activité

Les sources thermales du Ranomafana, situées dans le sud-est de Madagascar, sont un véritable lieu de prédilection pour les amateurs de tourisme. Zoom.

Un site thermal qui mérite le détour

Situé en bordure de la RN7, le Parc national de Ranomafana est niché au cœur d’une grande forêt tropicale humide dans la province de Fianarantsoa. Érigé sur une superficie de 41 601 ha, ce site est inscrit dans au Patrimoine naturel mondial des forêts humides de l’Atsinanana depuis 2007 et constitue l’un des fleurons de l’écotourisme malgache et mondial. Sa nature luxuriante n’est pas le seul atout de ce site, les touristes choisissent d’aller au parc National de Ranomafana pour profiter également des vertus curatives de l’eau thermale de la station. Des infrastructures ont été construites pour accueillir les visiteurs : salles avec cabines de bain, piscines publiques avec eau thermale…

Un trésor floral unique

Si le parc national de Ranomafana attire surtout ses visiteurs pour ses sources d’eau chaude aux vertus curatives, sa biodiversité endémique est à couper le souffle. Avant d’entamer leur visite, les touristes devront idéalement s’équiper d’un imperméable ainsi que de chaussures de marche à crampons, les sentiers du parc sont souvent glissants ! On y retrouve une grande richesse florale telle que les plantes médicinales, les plantes carnivores, ainsi de nombreuses variétés d’orchidées endémiques telles que le Bulbophyllum, l’Aeranthes, l’Aerangis ou encore le Jumellea.

Un paradis faunique exceptionnel

Une visite dans cette station offre aussi l’occasion de découvrir des animaux rares. Parmi les plus observés figurent en premier lieu les lémuriens, on en compte près de 12 espèces dont le Avahi laineux, l’Aye-Aye ou encore le lémur fauve. Le parc national de Ranomafana est aussi un véritable paradis aux oiseaux. Cette grande forêt abrite pas moins de 118 variétés d’espèces. Parmi eux, le lophotibis cristata appelé « akoholahinala » en malgache, un ibis endémique menacé, ou encore l’autour de Henst, un rapace forestier. Avec un peu de chance, les visiteurs pourront observer des chauves-souris, on dénombre quelque 8 espèces, mais aussi de nombreux reptiles, des papillons et des poissons dans les nombreux cours d’eau qui parcourent la forêt.

Réserver en direct

Demande d'information

Nom*
Mail*
Date d'excursion*
Infos supplémentaires ?

Clause de non-garantie : nous allons envoyer un message à l’adresse e-mail de l’établissement en votre nom. Toutefois, nous ne pouvons garantir que l’établissement vous répondra.

Profitez de cette activité avec
masonjoany nosy be
L'agence locale de
Vivre Madagascar

Perdu ?

Laissez vous voyager à travers nos guides

luctus ipsum risus ut Praesent sem, adipiscing vulputate,

Une erreur ?

Avec plus de 2000 fiches c’est sans aucun doute possible. Merci de nous informer de l’erreur remarqué et nous la corrigerons dans les plus brefs délais

A propos

Mada reste une destination méconnue et que ce soit au niveau des visas, des vols, des hébergements il est parfois difficile de trouver l’information voulue. C’est la que Live Madagascar entre en jeux

Site sponsorisé par

logo booking UP
Agence de visibilité hôtelière
Nous accompagnons les hôtels dans la reprise de leur visibilité web