fbpx

Tout comme la célèbre descente de Tsiribihina, la descente de Manambolo est une fabuleuse excursion dans l’ouest de la Grande île. Le circuit vous emmènera notamment à la découverte de la faune et de la flore du Menabe. L’aventure s’annonce palpitante !

Périple dans l’ouest de Madagascar

Deux circuits sont conseillés pour une découverte originale de la nature de l’ouest du pays : la descente du fleuve Tsiribihina et celle de la Manambolo. Cette dernière prend sa source sur les Hautes-Terres avant de parcourir paisiblement les plaines du Menabe. La descente de la Manambolo convient parfaitement aux aventuriers en tous genres, même aux débutants, étant donné que ce cours d’eau ne connaît ni rapides, ni obstacles. Le fleuve offre donc plus de sécurité. Par ailleurs, la période idéale pour entamer l’excursion est la saison sèche, d’avril à octobre. Il est primordial de prévoir chapeau, crème solaire et vêtements assez légers, la température pouvant grimper jusqu’à 32° C.

Le petit village d’Ankavandra est le point de départ de la descente de la Manambolo. Pour s’y rendre, diverses options s’offrent à vous. D’un côté, vous pouvez prendre un vol au départ d’Antananarivo et vous rendre directement sur le site. De l’autre, vous pouvez prolonger l’aventure en prenant la direction d’Ampefy pour rejoindre Tsiroanomandidy. À partir de là, place à la randonnée ! Une balade en 4 x 4 est plus pratique pour atteindre le massif du Bongolava. Ensuite, les plus courageux traverseront le massif à pied pour arriver à Ankavandra.

Aventure en canoë

Une fois arrivé à Ankavandra, les piroguiers locaux se feront une joie de vous emmener le long de Manambolo. On ne le dira jamais assez, mais il faut choisir prudemment son piroguier. Avant d’entamer la descente proprement dite, vous pouvez camper sur les berges du fleuve, le temps de vous reposer et de goûter à la douceur de vivre du village. Tout débute par un rituel ou « fomba » durant lequel on demande la bénédiction des esprits du fleuve. L’excursion en canoë peut ensuite débuter. Au cours de la descente, un éventail de paysages tantôt lunaires tantôt verdoyants s’offrent à vous.

Toute la vie du fleuve défile sous vos yeux. Le courant est plutôt calme et on a parfois l’impression que dans cette partie de l’île, le temps s’est arrêté. Le fleuve longe des falaises et des collines déchiquetées, témoignant de l’importante érosion subie par la région. Quelques habitations jonchent les bordures de la rivière, mais celles-ci tendent à disparaître à l’approche du massif du Bemaraha. L’aventure dure en moyenne quatre jours et les nuits se déroulent toujours sur les berges du fleuve jusqu’à l’arrivée à Bekopaka. Vous pourrez ensuite partir à la découverte du paysage le plus insolite de l’île, les « Tsingy du Bemaraha », un site classé au patrimoine mondial.

Profitez de cette activité avec
masonjoany nosy be
L'agence locale de
NosyBe Original

Demande d'information

Nom*
Mail*
Date d'excursion*
Infos supplémentaires ?

Emplacement prestataire

Environnement / Accès :

Information détaillée manquante

Perdu ?

Laissez vous voyager à travers nos guides

Fermer le menu
tempus ipsum in velit, sem, at risus Donec mattis vulputate, elit.
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR

Une erreur ?

Avec plus de 2000 fiches c’est sans aucun doute possible. Merci de nous informer de l’erreur remarqué et nous la corrigerons dans les plus brefs délais