Est-ce encore intéressant d’investir à Nosy Be ?

Travailler à Nosy Be

Un article pas vraiment prévu, cependant vous êtes plusieurs à me contacter à ce sujet ainsi je vous donne mon avis sur ce sujet, à vous de prendre différents sons de cloche et vous faire le vôtre 😊

La concurrence est-elle rude ?

Jusqu’à l’année dernière j’aurais dit oui, il y avait plus de lits que de places d’avion, ainsi automatiquement des hôtels vident. Mais 2018 a vu une ouverture aérienne sans précédent qui change la donne.

Dans l’ensemble, cette année 2018 est la meilleure année depuis 2008, aucun opérateur ne ce plein cette année : De nouveaux avions, une clientèle plus jeune, de plus en plus de couple, ainsi un tourisme balnéaire et de découverte qui devient de plus en plus anglophone grace aux nouvelles lignes aériennes.

Au moment où j’écris ses lignes, selon-moi :feux vert pour investir. Juste suivre les elections histoire de ne pas revivre un 2008 ..

A combien un hébergement peut t'il ce négocier ?

200 000 à plus de 2 000 000 €, tous les prix existent à Nosy Be … Dans un premier temps, bien faire la différence sur deux choses :

  1. Le fond de commerce : L’emplacement, la clientèle, le matériel – immobilier, l’entretien, le personnel
  2. Les murs & Le terrain : Le droit au bail (attention au bail emphytéotique qui arrivent à expiration et/ou aux faux propriétaires)

Vous dire si le prix est correct ou non, je ne sais calculer le prix, ce n’est pas mon métier … Je vous invite à lire cet article complet sur le sujet pour en savoir plus. Par contre je suis, en dehors de NosyBe-Island, une agence de communication. Je peux vous aider dans l’élaboration de votre stratégie.

Cet article peut vous intéresser

Nosy Be, une île touristique ou île incomprise ? Je vous invite à le découvrir

Quel est le salaire moyen à Madagascar ?

Le smic est à 155 000 Ar cette année 2018. source officielle. Cependant ce montant est à prendre avec des « pincettes ». En effet ce montant ne permet pas de vivre décemment, tout juste payer un loyer. Ainsi si vous souhaitez un salarié concentré qui n’a pas pas un deuxième travail à côté, il va vous falloir le motiver. D’autant plus que les touristes anglophones sont de plus en plus nombreux, c’est une qualité qui se paye.

Un autre point est différent par rapport à la France (Nosy Be du moins, Tana pas de soucis),  la motivation. Le fait de donner un bon salaire / une augmentation  n’a pas toujours l’effet auquel on s’attend. On contraire, nous sommes des « vazahas portefeuille ». Ainsi plus que les augmentations je préfères les primes, qui, dans les cas de « crobes » évitent des énervements inutiles. Pour une autre d’idée de ce que je connais :

  1. Serveur : 180 000 à 300 000 Ar
  2. Barman : 250 000 à 500 000 Ar
  3. Cuisinier : 200 000 à 400 000 Ar
  4. Réceptionniste : 200 000 à 500 000 Ar

Chef cuisinier – Responsable réservation – Directeur : Pas de reel standard, cela dépend totalement de votre catégorie – taille

Trouve t'on facilement du personnel ?

C’est un souci : la formation.
Nous avions un centre de formation à Nosy Be, repris par l’INTH mais pas de nouvelle depuis 2 ans, j’ai beau leur écrire, aucune réponse ainsi plus de sortie de promo je suppose …

Vous avez ainsi 4 solutions :

  1. Vous avez de la chance, l’équipe en place est bien : gardez-la !
  2. Vous arrivez, vous êtes motivés, vous prenez le temps de former vous-même votre équipe
  3. Débaucher du personnel qualifié dans d’autres hôtels (pas cool)
  4. Trouver du personnel sur Tana et les faire venir

Si pour la majorité des postes vous pouvez trouver / débaucher / former sur place, pour les postes à responsabilité & demandant certaines capacités (cuisine / anglais / logiciel), il vous faudra sans doute vous diriger vers Tana si vous souhaitez la sécuritée

Quel est le prix moyen des chambres ?

Tout dépend de l’investissement, immobilier, salaire, concurrence & taux de remplissage voulu. Ainsi un tarif à calculer au cas par cas afin de rentabiliser votre établissement le plus rapidement possible. Ce qui est en grande partie mon travail, me contacter pour en discuter.

Fermer le menu
at ut pulvinar id, consectetur ipsum diam fringilla