Moins impressionnantes que les grottes d’Anjohibe (80 km de Majunga), les grottes de Belobaka sont à 11 km de Majunga et sont accessibles toute l’année. Le nom de Belobaka signifie littéralement « là où il y a beaucoup de tabac », lobaka signifiant tabac dans le dialecte sakalava. Il y avait en effet autrefois un immense champ de tabac à proximité du village.

La visite des grottes n’est cependant pas recommandée pendant la saison des pluies car les risques d’éboulement sont importants. Le site n’est pas très bien indiqué ; il faut bifurquer à gauche entre le dépôt de la Brasserie Star et le premier contrôle de gendarmes. Il n’y a pas de guide sur place ; il est conseillé d’en trouver un dans le village ou de contacter directement l’ORTB.

La formation de ces grottes date de l’ère secondaire (Vers 65 millions d’années) et se poursuit jusqu’au quaternaire (2.5 millions d’années). La forte pluviosité de cette période a permis à l’eau d’éroder les roches calcaires et de constituer ces grottes. Les stalactites et stalagmites sont malheureusement relativement abîmées mais il est encore possible d’en observer quelques unes. Des fossiles de lémuriens et d’hippopotames nains âgés de 18000 ans y ont été découverts. Vous pourrez les observer au Musée AKIBA de l’Université de Majunga. Les Grottes abritent encore aujourd’hui des chauves-souris et des hiboux.

Les Grottes de Belobaka sont composées de 5 grottes indépendantes. La première est la plus impressionnante : vous descendez 20 mètres sous terre (pensez à prendre des lampes car les guides n’en disposent pas). C’est aussi un lieu de culte traditionnel où vous pourrez observer de nombreuses offrandes. Les autres entrées dont plus difficiles à trouver. Vous pourrez profiter de la fraîcheur des lieux et terminer votre visite par un pique nique sous le manguier.

En plus des grottes, les villages voisins méritent également le détour. Les villageois y fabriquent de la chaux grasse à partir des roches calcaires. Les fours à chaux sont impressionnants. A proximité, se trouve également une carrière qui semble tout droit sortie des livres d’histoires. L’extraction des pierres se fait manuellement par les hommes à l’aide de masses, de coins et de barre à mine. Tandis que les femmes concassent les plus petits blocs. Des installations plus industrielles sont néanmoins présentes notamment BETON OUEST et STRAMCO.

Profitez de cette activité avec
masonjoany nosy be
L'agence locale de
NosyBe Original

Demande d'information

Nom*
Mail*
Date d'excursion*
Infos supplémentaires ?

Emplacement prestataire

Environnement / Accès :

Information détaillée manquante

Perdu ?

Laissez vous voyager à travers nos guides

Fermer le menu
pulvinar sit felis elementum risus. tempus odio nunc felis Donec quis
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR

Une erreur ?

Avec plus de 2000 fiches c’est sans aucun doute possible. Merci de nous informer de l’erreur remarqué et nous la corrigerons dans les plus brefs délais