Vignettes touristiques non versées : l’État prend des mesures

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter

Les vignettes touristiques payées par les clients des hôtels servent essentiellement à promouvoir la destination. Cependant, bon nombre d’hôtels malgaches ne versent pas cette taxe à l’État, qui doit actuellement prendre des mesures pour soutenir le tourisme à Madagascar

Des sanctions prévues

Actuellement, la vignette touristique n’est versée qu’à 25 %, ce qui représente un taux de recouvrement relativement faible. En effet, de nombreux hôtels de la Grande Île ne versent pas la taxe parafiscale au Trésor, les gardant pour leur compte. A savoir que cette somme doit être versée le mois suivant, dans un délai de 10 jours. Malgré des contrôles réguliers du ministère du Tourisme, les hébergements hôteliers arrivent toujours à faire des fausses déclarations en ce qui concerne leur taux d’occupation. Pourtant, la vignette touristique est importante pour promouvoir la destination Madagascar. C’est pourquoi l’État a récemment décidé de renforcer ces contrôles, mais aussi de vérifier les normes de chaque établissement. Des procès-verbaux seront ainsi mis en place avec des sanctions pour les vignettes non payées.

Les mesures de l’État

Afin de mettre en avant le tourisme malgache, l’État a décidé de mobiliser d’autres financements. C’est durant l’assemblée générale de l’ONTM – Office National du Tourisme de Madagascar, le 4 décembre 2014, que le ministère du Tourisme a annoncé qu’un budget sera débloqué. En effet, selon la loi de finances rectificative qui a été adoptée pour l’année 2014, 438 millions d’ariary seront alloués à la promotion du secteur touristique. L’État ajoutera un budget de 234 000 euros à cette somme pour l’année 2015. Le gouvernement ne se contentera pas d’injecter ces subventions pour améliorer le tourisme du pays. D’autres mesures seront également mises en place telles que l’amélioration de la sécurité des sites à visiter avec la mise en place d’une police du tourisme. Les hôtels seront également mieux contrôlés et le visa électronique sera désormais applicable à Madagascar.

Fermer le menu
Phasellus dapibus elit. amet, quis lectus justo dictum libero

Vous partez déja ?

J’espère que vous avez trouvé ce que vous cherchez ?

  • Si oui, super !
  • Si non, j’en suis désolé …

Dans les deux cas, je vous serai très reconnaissant de me faire un retour d’expérience, ceci m’aiderai beaucoup à améliorer ce site