Interview Booking UP, qu’est ce que la visibilité web ?

Udostępnij na facebook
Udostępnij na google
Udostępnij na twitter

Cet interview fait suite à l’actualité Madagascar à la traîne, et pourtant une prévision de 800 000 touristes afin d’expliquer en détail pourquoi et comment notre site « Live Madagascar » est devenu le premier guide de Madagascar

Pour ceci, nous avons interrogé notre agence web Booking UP qui s’occupe du développement de notre site et nous conseille en visibilité.

interview Madagascar Booking UP

Live Madagascar : La visibilité Web, qu’est ce que c’est ?

Rezerwacja UP : Je commencerai par casser une idée reçue: un site internet, ce n’est pas de la visibilité. Et en soit, c’est ce que 100% de nos clients pensent au départ, principale raison de leurs échecs antérieurs.

Rentrer dans la technique n’est pas l’objectif ici, je préfère faire une comparaison qui parlera à tout opérateur hôtelier: La brochure papier.

Tout hôtel digne de ce nom dispose d’une brochure pour présenter ses produits. Et chaque hôtel va disposer d’une brochure adaptée.

  • Un hôtel *** avec 40 chambres proposant des chambres à +100€ / nuitée avec SPA & salles de séminaire choisira un papier cartonné dans un format hors-conventionnel du genre 20×20 en tripli, le tout designé par un graphiste professionnel afin que ressorte le côté luxe de son établissement,
  • Une maison d’hôtes de 7 chambres à 35€ la nuit préféra un papier glacé standard à imprimer en A4 folder
  • Une résidence hôtelière préférera un book A4 de plusieurs pages afin de présenter les locations les plus diverses et donner envie d’en savoir plus

Une brochure revient ainsi entre 1€ et 15€ / exemplaire, des prix très larges selon ce qui est voulu. Et ceci ne prend pas en compte d’autres coûts nécessaires que sont les photos, prises par un photographe professionnel ou non selon les cas.

Vous avez ainsi imprimé vos 1 000 brochures pour 1 000 et 15 000 € de budget. Il me semble évident que vous ne souhaitez pas les laisser sur le comptoir de votre réception, nous sommes d’accord ?

Mais allez-vous distribuer votre brochure aux passants dans la rue devant votre hôtel ? Bien sûr que non, ce n’est pas votre cliente cible !

Et justement, qui est votre cible ?

  • Clientèle nationale : touristique / professionnel ?
  • Clientèle internationale touristique : durée moyenne / profession / budget / langue
  • Clientèle internationale professionnelle : durée moyenne / profession / budget / société / ONG
  • etc…

C’est en connaissant votre cible que vous allez pouvoir trouver ou aller les voir. Ainsi, pour continuer sur l’analogie de la brochure :

  • Présence dans les salons de tourisme nationaux et internationaux
  • Distribution sur les pare-brises des voitures familiales des supermarchés d’une ville ciblée
  • Distribution en porte-à-porte pour la rencontre de comités d’entreprises
  • etc…

Mais cette distribution, est t-elle gratuite ?

Dans tous les cas, vous avez des frais de déplacements et humains plus ou moins importants. Dans certains cas, les frais sont plus importants encore. Si nous parlons du salon du tourisme : billet d’avion + hôtel durant X jours + location d’un stand + vie sur place.

Ainsi dans la grande majorité des cas, la diffusion de votre brochure vous revient plus cher que la fabrication de ces brochure.

Le web, c’est pareil

Votre site internet représente votre brochure. L’objectif commun des deux étant de transmettre l’ambiance, de représenter vos services afin de transformer la personne intéressée en potentiel client.

Mais celui-ci ne va pas se rendre visible tout seul, il vous faut le diffuser. Sur le web plusieurs options existent selon votre cliente cible :

  • Visibilité naturelle : qui est tout sauf « naturel » au final
  • Visibilité locale
  • Visibilité Payant
  • Visibilité via les réseaux sociaux
  • Visibilité à travers d’autres sites
  • Et enfin, visibilité via les Metas Search, solutions spécifiques pour les hôtels

Et tout comme le déplacement, la visibilité sur internet, ce n’est pas gratuit.

Live Madagascar : Une explication un peu longue mais parlant ! Une question qui je pense intéressera les lecteurs : Un site internet, ça revient à combien alors ?

Rezerwacja UP : Comme nous l’avons vu juste avant, cela dépend de l’hôtel et des fonctionnalités nécessaires ( blog – multilingue – newsletter – promotion – réservation en ligne, etc…). Pour un ordre d’idée, nous proposons une solution d’entrée à 800€ pour les maisons d’hôtes moins de 10 chambres allant jusqu’à 5 000 € pour certains projets.

Ce qui fait la différence est le temps. Il m’arrive de passer plus de 45 jours sur un seul site afin d’obtenir le résultat voulu. Ce qui explique aussi les sites à 500 000 Ar que l’on trouve à Mada et livré en 2-3 jours. Possible mais inutile au final car cela revient à jeter de l’argent par la fenêtre.

Live Madagascar : Et les résultats, quels sont t-ils ?

Rezerwacja UP : Cela dépend des secteurs. Pour les hôtels qui travaillent avec nous en mensuel, les objectifs sont clairs :

  1. Atteindre 80% de remplissage annuel
  2. Sur ce remplissage, que 50% viennent en direct et non des OTA & agences
  3. Que les coûts de communication en direct ne dépassent pas 15%, ce que prend une OTA au minimum

Ces objectifs ne s’atteignent pas facilement, mais s’atteignent avec le temps. Pour le suivi, nous faisons un compte rendu mensuel avec chacun de nos clients afin de faire un état des lieux des progressions

Live Madagascar : Vous avez dit plus haut, Visibilité naturelle, qui est tout sauf « naturelle » au final, est ce que ceci a un rapport avec le « référencement naturel » sur lequel on lit beaucoup de chose ?

Booking UP : C’est exactement la même chose, c’est simplement que le terme « référencement » prête à confusion.

Lorsque l’on parle de « référencement », la majorité des gens pensent : articles, liens, annuaires, masse, copié-collé, rapide, pas cher. Une façon de faire qui a fonctionné avant 2010 mais qui est néfaste / pénalisé aujourd’hui

En effet depuis 2010 Google a beaucoup évolué. Celui-ci a sorti plusieurs mises à jours que l’on appelle le « Zoo de Google » et qui a révolutionné le web tel qu’il était connu. Pour résumer, avant il était possible de « jouer » avec l’algorithme afin de gagner des positions. Aujourd’hui c’est l’échec garanti.

Live Madagascar : Quelle solution de visibilité naturelle aujourd’hui ?

Pensez à vos lecteurs, et les positions vous aurez ! L’exemple concret sur Madagascar est bien Live Madagascar qui est devenu le premier guide de Madagascar avec une moyenne de 1 000 visiteurs à ce jour, et qui a pour objectif de monter.

Et à la question que beaucoup se posent sans doute « Avons nous triché ? Manipulons nous les lecteurs ? » Absolument pas ! Pas de formule magique. Simplement des articles avec un objectif à chaque fois, avec les optimisations nécessaires pour être comprit par Google, mais surtout une vision sémantiquement travaillée au moment de la création du site, sans oublier un travail de rédaction continu.

Live Madagascar : Pouvez-vous expliquer un peu plus les solutions de visibilité web pour Madagascar en particulier ?

Nous venons de voir le référencement naturel dans l’ensemble. Pour Madagascar en particulier, la première place est déjà prise par Live Madagascar sur la majorité des recherches. Les places qui suivent sont prises par Booking .com et Tripadvisor

J’ai oublié de préciser un point précédemment : c’est le temps. Il aura fallut 3 ans à Live Madagascar pour prendre ces positions, ainsi, c’est peine perdue pour un opérateur seul.

La solution ? Apparaître sur Live Madagascar qui a de toute façon un objectif de centralisation de l’information, 100% bénéfique pour Madagascar.

Article en relation : Madagaskar pozostaje w tyle, a mimo to prognoza 800 000 turystów?

Concernant la visibilité locale, tout un chacun peut le faire, pas besoin d’une agence ! Votre fiche Google My Business est une manière facile de vous faire connaitre auprès des internautes sur le nom de votre hôtel et sur la catégorie principale de votre région

Le référencement payant, c’est comme une mise aux enchères. Vous avez 4 fois le même produit en vente. A chaque fois, c’est celui qui paie le plus cher qui l’obtient. C’est une explication entièrement simpliste, mais ce qu’il faut en retenir, c’est un coût non négligeable qui demande un suivi continu pour le maîtriser. L’avantage, c’est une visibilité sous 48h sur les termes de recherches adaptés à votre localisation.

Les réseaux sociaux, il faudrait plusieurs articles simplement pour effleurer le principe professionnel ! Pour résumer, déléguer le côté communauté à Live Madagascar qui a mis en place une équipe en interne pour les prestataire à Madagascar.

N’utiliser que la partie re-targeting que vous allez synchroniser avec votre site. Vous n’avez rien compris ? C’est normal, là c’est 100% technique. Contactez nous si vous souhaitez le comprendre, et on le fait pour nos clients bien sur !

Et enfin, visibilité via les Metas Search, solutions spécifiques pour les hôtels. Ici c’est facile : c’est utiliser ce que Booking .com utilise ! Donc partout où il vous pique vos clients ! Ainsi vous allez pouvoir reprendre votre indépendance

Live Madagascar : J’avoue que tout n’est pas clair pour moi, beaucoup de choses me semble incompréhensibles ! Si un opérateur touristique à Madagascar souhaite créer un site, quelles solutions s’offrent à lui ?

Rezerwacja UP : Je dirais plutôt, posez-vous la bonne question ! Souhaitez vous un site internet ou souhaitez vous avoir des réservations dans votre hôtel ?

Si vous souhaitez un site, vous en trouverez à 490 000 Ar un peu partout à Madagascar. Si vous souhaitez un partenaire à vos côtés pour améliorer votre taux d’occupation et obtenir des réservations, contactez-nous! Une discutions ne coûte rien 😉

Découvrir Booking UP : https://booking-up.com/

Dodaj komentarz

Zamknij menu
ut suscipit id quis mattis Donec venenatis, consequat. felis ipsum