ORTALMA en Alaotra Mangoro, un nouvel office du tourisme régional

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
ORTALMA en Alaotra Mangoro

Le secteur du tourisme malgache se dote d’un nouvel office régional pour Alaotra Mangoro. Les ressources floristiques et faunistiques de la région s’ouvrent vers de nouvelles perspectives, avec l’espoir de contribuer au développement des localités.

La région Alaotra Mangoro, située dans la partie orientale de Madagascar, possède finalement son propre office du tourisme régional depuis Novembre 2009. En février, l’entité obtient la reconnaissance de l’office national. L’ORTALMA ou l’Office Régional du Tourisme d’Alaotra Mangoro a établi son siège à Moramanga, dans l’immeuble Bezanozano. L’on recense près de 27 adhérents, tous actifs dans le secteur touristique ou ses secteurs connexes (hôtellerie, artisanat, guidage touristique, transport, restauration…). Mentionnons particulièrement l’adhésion du Parc National d’Andasibe, qui abrite le fameux lémurien Indri Indri. 

Regorgeant de richesses naturelles, la région Alaotra Mangoro n’a pas encore exploitée tout son potentiel. Elle compte cinq districts (Moramanga, Ambatondrazaka, Anosibe An’Ala, Amparafaravola et Andilamena), tous localisés plus au moins autour du Lac Alaotra. Haut lieu de la biodiversité malgache, la région abrite plusieurs espèces endémiques animales (près de 55) et végétales (une trentaine d’espèces). D’ailleurs, le nouvel office va focaliser ses actions de développement touristique en considérant cet aspect environnemental. Pour le moment, il s’agit pour l’équipe de Madame Yolande Rachel Ravahimbola, Directrice Exécutive, d’identifier les sites qui pourraient intéresser les touristes. 

Pour commencer ses activités, l’office a organisé en Novembre 2009 une formation à l’intention des opérateurs touristiques adhérents. Ces derniers ont pu bénéficier de l’expertise du directeur de l’Office du Tourisme de Saint Malo sur le thème de la «Stratégie d’un Office du Tourisme au regard des enjeux du tourisme international». Cette intervention externe a pu être réalisée grâce aux coopérations décentralisées bretonnes dont bénéficient entre autre les régions Analanjorofo et Diana. La région Alaotra Mangoro profite également de ce type de coopération, concrétisée par un appui technique et financier du Département d’Ille-et-Vilaine.

Fermer le menu
Aliquam justo nunc Nullam luctus tempus
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR