fbpx

Nosy Tanikely, un troisième parc national marin pour Madagascar

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
nosy tanikely

Le fort taux d’endémisme de la nature malgache englobe les zones marines de l’île. Pour 2010, Madagascar ouvrira son troisième parc national marin sur l’île de Tanikely.

Le parc national marin de Tanikely à Nosy Be

Madagascar compte actuellement de parc national Marin. Le premier porte le nom de Nosy Antafana et est localisé à Mananara Nord, sur la côte Est de l’île. Il fait partie du parc national Mananara Nord dont la partie terrestre s’étend sur 23 000 ha et la partie marine sur 1000 ha. Le second parc national marin, du nom de Sahamalaza Iles Radama, se trouve sur la partie Nord Ouest de Madagascar. Zone marine du parc national Sahamalaza Iles Radama, elle occupe presque plus de 12 000 ha de la surface du parc, le reste étant constitué de la zone terrestre et côtière. Ces deux parcs abritent des espèces remarquables de faune et de la flore marine de l’île.
Au début de mois de mars de cette année, l’ile d’origine volcanique de Tanikely délaissera son titre d’Aire ProtégéeMarine et côtière, pour se présenter au public comme un Parc National Marin. L’écosystème de l’île comprend un récif coralien, teinté de multiples couleurs par les anémones et les différents poissons qui peuples l’océan. Les travaux d’aménagement ont déjà commencé, notamment pour la parcelle sous marine qui a subi des opérations de zonage et de balisage. La construction des infrastructures pour recevoir les visiteurs se déroule sur la partie terrestre (toilettes écologiques, paillotte d’accueil, aire de pique nique…). Le tarif d’entrée est fixé à 5000 Ariary par visiteur durant les premiers mois d’activité. Les recettes obtenues par ce prix d’entrée seront destinées au fonctionnement , à la mise en oeuvre des mesures environnementales ainsi qu’au financement de projets communautaires de la localité.

Les parcs marins sont gérés par Madagascar National Parks

Ce projet de conservation marine a été appuyé par le World Wildlife Fund for Nature (WWF) et le projet Pôles intégrés de Croissance (PIC). Ces deux entités, ainsi que différents partenaires financiers et techniques internationaux de projets environnementaux, n’hésitent pas à soutenir les initiatives de conservation. D’ailleurs, le fait que la Grande île figure parmi les 34 grands sites de la biodiversité mondiale confirme la valeur inestimable des ressources naturelles existantes. C’est également dans ce même état d’esprit qu’est née l’association Madagascar National Parks. Cette dernière agit sur plusieurs volets environnementaux, dont la gestion des parcs et réserves naturelles. Et ce, peu importe leur type (terrestres, marins, côtiers…) ou leur catégorie ( aire protégée, réserve spéciale, parc national…).

D’ailleurs, le nouveau parc national marin de Tanikely est dirigé en cogérance par la Commune Urbaine de Nosy be et par l’assocaition Madagascar National Parks et l’Office Régionale de Tourisme de Nosy Be. Notons que les trois parcs marins s’inscrivent dans les circuits des prestataires touristiques. En dehors de la simple visite guidée, on peut y pratiquer la plongée, l’observation d’oiseaux, le snorkeling, les balades en mer, les randonnées en forêt, etc. Pour vous renseigner sur les espèces d’animaux et de végétaux à découvrir dans ces parcs, rendez vous sur les pages Parc National de Mananara Nord et Parc National Sahamalaza Iles Radama, du site web de Madagascar National Parks.

Fermer le menu
leo nunc risus. tristique efficitur. elit. suscipit mi,
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR

Vous partez déja ?

J’espère que vous avez trouvé ce que vous cherchez ?

  • Si oui, super !
  • Si non, j’en suis désolé …

Dans les deux cas, je vous serai très reconnaissant de me faire un retour d’expérience, ceci m’aiderai beaucoup à améliorer ce site