Année 2016 : de belles perspectives pour le secteur tourisme à Madagascar

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Année 2016 : de belles perspectives pour le secteur tourisme à Madagascar

Le secteur touristique de la Grande Île commence à reprendre des couleurs. Avec les efforts du gouvernement et les multiples initiatives de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM) et de tous les acteurs concernés, le redémarrage est en bonne voie. Mais la route est encore longue, on y croit.

Madagascar déjà bien classé parmi les plus belles destinations touristiques

Très bonne nouvelle dès la première semaine de la nouvelle année, Madagascar se trouve actuellement à la 4e place du top destinations touristique mondiales pour l’année 2016. Le résultat du classement a été annoncé par la très sérieuse chaîne américaine CNN. C’est cette chaine même qui dresse tous les ans ce classement en se basant sur bon nombre de critères. Des experts touristiques et des organisateurs de voyage ont été consultés par CNN et grâce à leurs indications, Madagascar se trouve devant même la Roumanie, classée le plus beau pays du monde par le World Countries Awards 2016. C’est la preuve que Madagascar possède encore ses atouts naturels pour séduire les touristes. Les retombées positives de ce classement international contribueront sûrement à la promotion du tourisme.

En 2016, le secteur nécessite un budget adapté et plus de produits

D’après le ministre du Tourisme malgache, Ulrich Andriantiana, le secteur aurait besoin d’un budget de 2 millions d’euros pour la promotion touristique 2016. C’est un budget conséquent qui n’est pas encore disponible, mais nécessaire pour profiter des opportunités offertes sur le plan international. À rappeler que pour l’année 2015, le budget octroyé par l’État était de 50 000 dollars. Pour la promotion touristique, c’est insuffisant par rapport aux atouts à exploiter dans la Grande Île, par rapport à sa surface et par rapport aux objectifs. À titre d’exemple, l’île Maurice a alloué pour cette année un budget d’environ 15 millions pour l’accueil d’un million de touristes et les Seychelles, 5 millions d’euros pour la venue de 250 000 touristes.

Fermer le menu
ut vulputate, nunc id, ut sem, velit, non libero. Sed
fr_FR
en_US it_IT pl_PL fr_FR