Visite du Musée de la Gendarmerie Nationale

Visite du Musée de la Gendarmerie Nationale

En savoir plus sur cette activité

Un lieu atypique au cœur de la ville Bezanozano

Créé en 1963, le Musée de la Gendarmerie nationale à Moramanga retrace toute l’histoire des représentants de l’ordre malgaches depuis leurs origines. Le choix de l’emplacement du conservatoire ne s’est pas fait au hasard. Il a été construit dans la ville où se sont déroulés les évènements sanglants de 1947, ayant conduit au long processus d’indépendance de l’île. Ses galeries renferment entre autres des matériels d’époque, datant des années 1880, une riche collection de photographies anciennes et des armements des gendarmes du pays depuis l’ère pré-colonial jusqu’au XXIe siècle. Ces objets séculaires témoignent de l’évolution des techniques, du matériel et des pratiques des autorités policières et militaires malgaches dans la réalisation de leur tâche.

Des collections révélatrices de la réalité policière à Madagascar

Les artefacts sont répartis dans cinq sections distinctes du Musée. La première section, l’Allée des canons, renferme une riche collection d’artilleries légères et lourdes dont les plus anciennes ont été utilisées durant l’apogée de la royauté malgache. Vous y trouverez notamment des batteries de l’ère de Radama Ier, offertes par les Britanniques, des canons français du XXe siècle et des artilleries issues des fonderies de Jean Laborde, utilisées au milieu du XIXe siècle.
La seconde section présente l’histoire intégrale de la Gendarmerie, à travers un merveilleux assortiment d’uniformes, de photographies d’époque, d’articles de presse et des épaves de fusil. La troisième galerie expose moult pièces à conviction, confisquées au cours des opérations de la Gendarmerie : armes artisanales, faux billets de banque, substances interdites, etc.

Deux siècles d’équipements et d’armement de la Gendarmerie

La visite de la collection d’armements constitue le point d’orgue de votre excursion : fusil de rempart, mitrailleuses, armes d’épaules et autre arsenal militaire rarissimes y sont exposés. La cinquième section abrite pour sa part les matériels de transport utilisés par les forces locales au fil du temps. Dans cette galerie, une Renault 1925 parfaitement conservée trône au milieu de moyens de transport encore plus anciens, dont les lourdes charrettes « Lefebvre », les charriots de chevaux et les fameux « Filanjana ». Sans oublier la reconstitution du « Wagon Moramanga », pour mémoriser les événements de la révolte sanglante de 1947.

Activité non attribuée

Nous connaissons /conseillons cette découverte cependant nous n’avons aucun contact particulier à proposer !

Une erreur ?

Avec plus de 2000 fiches c’est sans aucun doute possible. Merci de nous informer de l’erreur remarqué et nous la corrigerons dans les plus brefs délais